Couvertures en tuile canal

La Vendée est un territoire dont les constructions traditionnelles sont majoritairement couvertes par des tuiles en terre cuite. Avant les années 70, la tuile canal dite « tige de botte », de fabrication locale ou de provenance proche (49, 17) dominait. La tuile canal est un matériau simple et astucieux : à l’origine, le même module était posé dans un sens ou dans l’autre, tant pour les parties courantes que pour les détails. Malgré la proximité de l’Anjou et des ardoisières, la majorité des couvertures sont parées de tuiles canal ce qui traduit l’appartenance de la Vendée à la France méridionale.

Aujourd’hui de nombreux types de tuile sont commercialisés. L’industrialisation et la commercialisation à l’échelle nationale tendent à uniformiser les couvertures qui façonnent nos paysages (bocage, plaine, littoral, marais). L’arrivée sur le marché de teintes et de modèles caractéristiques d’autres régions modifie progressivement les nuances qui composaient le territoire vendéen.

D’autre part, les nouvelles règles en matière de performance thermique et énergétique risquent de participer à la disparition de certains détails (génoises, souches de cheminées, rives…) et des systèmes de mise en œuvre qui font la qualité de notre patrimoine.

Face à cette diversité, le CAUE de la Vendée propose un document pour aider le particulier et l’artisan à choisir le type de tuile, la couleur et les détails à mettre en œuvre pour que les projets de qualité s’intègrent correctement dans le contexte bâti et paysagé.