patrimoine

l’architecture balnéaire en vendée

Aujourd’hui première destination touristique de la côte Atlantique, le département de la Vendée possède un riche patrimoine de villégiatures estivales, dont les origines remontent à l’engouement pour les bains de mer, démocratisés par le chemin de fer puis par les congés payés. Cette tradition a laissé de nombreux témoignages, diversifiés comme les époques dont ils sont les reflets, sous la forme d’architectures multiples, symboles de ces transhumances, du manoir éclectique à la résidence collective des années 60.

Séverine PAILLÉ et Vincent BOUTIN, historiens de l’art, nous livrent une analyse scientifique de ce phénomène que l’on réunit sous le vocable d’architecture balnéaire. Ils ne s’arrêtent pas à la description de l’existant, mais offrent aussi des pistes pour imaginer les constructions de demain : Que devons-nous garder de ce patrimoine ? Comment le faire évoluer ? Leurs réponses à ces questions nous interpellent et ouvrent une large réflexion.

A cette réflexion scientifique des historiens de l’art, le CAUE a voulu ajouter un regard plus poétique en laissant le champ libre à une jeune photographe : Camille HERVOUET. A travers une petite monographie, celle-ci nous donne sa vision très personnelle d’une côte vendéenne hors saison, mais qui reste touristique. La douceur des lumières qui caressent ces architectures désertées, l’immobilité des paysages accentuée par la longueur de pose des clichés, tout cela crée une ambiance qui ne peut laisser indifférent et qui vient délicatement compléter l’approche pragmatique de l’ouvrage.
Espérant que la complémentarité de ce rapprochement séduira les lecteurs…

infos pratiques

Date : avril 2010
Format : 21×25 cm, 152 pages couleur, plus de 300 illustrations.
Recherches documentaires et rédaction : Séverine Paillé & Vincent Boutin.
Photographies : Vincent Boutin.
Photographies cahier spécial : Camille Hervouët.
ISBN : 978-2-918010-05-0

> Téléchargez cet ouvrage en PDF